Le foot, une passion et une école de vie, par Jason

Le foot, une passion et une école de vie,   par Jason

Le football, une passion. C’est le langage universel de millions de personnes dans le monde. Les enfants du monde entier y jouent et ils adorent. Filles et garçons tapent dans un ballon dès qu’ils en ont l’occasion, dans les rues grouillantes de villes ou sur la place des petits villages, dans des champs, au milieu d’un camp de réfugiés, et même quand la guerre fait rage autour d’eux. Là où il y a des enfants, il y a de fortes chances qu’on découvre un ballon de foot pas loin.
Le football, un style de vie positif. C’est un moyen formidable de régler les conflits. Un outil qui permet aux jeunes d’éviter les pièges de la drogue, de la sexualité à risque ou de la violence. C’est une façon de nous assurer que les jeunes grandissent en bonne santé, en pleine forme et en ayant confiance en eux.
Le football, des valeurs. Il peut servir à inculquer des valeurs importantes dans notre vie sociale telles que l’esprit sportif mais aussi l’égalité, la tolérance et la volonté de réussir. 
Le football, une alliance. Le partenariat en l’UNICEF et la FIFA met en lumière l’importance du droit au jeu, un droit qu’a tout enfant, comme le stipule la Convention relative aux droits de l’enfant. En 2002, c’était la première fois qu’une coupe du monde était dédiée à une cause humanitaire. “Dire oui pour les enfants”.
Le football sur le terrain. L’UNICEF utilise le football à des fins très diverses, notamment pour aider les enfants à surmonter des traumatismes ou pour stimuler leur développement physique et psychologique. Ce sport est aussi un précieux outil éducatif. Il permet de fournir, dans un cadre familier, des informations d’importance vitale à des jeunes difficiles à toucher par d’autres moyens. Dans ces situations et beaucoup d’autres, le football peut aider des jeunes privés de leur enfance à la redécouvrir.
Le football dans le monde. Au Brésil, le football est une passion nationale. Le programme baptisé “Espaces d’espoir” vient en aide aux enfants pauvres des quartiers déshérités et dangereux. En Afghanistan, dans les camps de réfugiés, beaucoup de jeunes jouent au foot pour la première fois de leur vie. L’esprit d’équipe engendré par ce sport contribue à effacer les différences ethniques et politiques. Au Kenya, des jeunes passent une après-midi à jouer au football puis suivent une cours sur la sexualité sans risque et le VIH.
Le football en chanson. Le compositeur hip-hop K’Naan, dans sa chanson “Waving Flag”, hymne de la coupe du monde 2010 exalte les vertus du football. “Ca rend libre, ça enflamme, ça apporte la raison, ça porte encore plus haut”. Que d’émotions dans sa chanson. Elle embrasse des émotions humaines très fortes : l’espoir, la liberté, la conquête des obstacles c’est la coupe du monde.

Sources : Unicef / Wikipedia

Vacances et congés

Les dates sont sur cette page

Horaires

Les horaires secondaires sont ici et les horaires primaires sont

Devoirs surveillés

Des informations concernant les devoirs surveillés figurent sur cette page

Catégories

Archives

leo. diam mi, risus Donec ipsum neque. Nullam commodo mattis