La trichotillomanie

La trichotillomanie

photo trichotillomanieLa trichotillomanie

La trichotillomanie est trouble mental caractérisé par l’arrachement de ses propres cheveux (ou/et poils).

Conséquence :
Pour certaines personnes la perte de cheveux peut être minime alors que pour d’autres cela cause une calvitie totale ou partielle. Parfois un trichotillomane ne va plus vouloir sortir de chez lui. Il ne veut généralement pas que l’on détecte son trouble, il va tout faire pour le cacher.

La trichotillomanie est souvent due à une image négative de soi et particulièrement de son corps, une anxiété et une frustration importante, de la dépression, une mauvaise estime de soi et un sentiment de ne pas être attirant(e). En effet, 80 % des trichotillomanes rencontreraient des difficultés avec leur image corporelle, et plus de 20 % d’entre eux présenteraient un trouble de type dysmorphophobie (la crainte obsédante d’être laid ou malformé). Selon les études, de 17 à 75 % des trichotillomanes cachent leur trouble à leur entourage.

Traitement :
Le traitement dépend généralement de l’âge de la personne. La majorité des enfants de moins de 10 ans conservent ce type de trouble lorsque les conditions leur sont favorables. Chez les jeunes adultes, établir un diagnostic et quelques préventions est une solution rassurante pour la famille et le patient. Les interventions non-pharmaceutiques, incluant les programmes de modification comportementale, peuvent être considérées comme faillibles d’après les psychologues ou psychiatres. Lorsque la trichotillomanie survient à l’âge adulte, elle est souvent associée à d’autres troubles mentaux. Depuis 2011, il semblerait que l’action du sucre aurait un impact déclencheur sur la trichotillomanie.

Source: Wikipedia

Vacances et congés

Les dates sont sur cette page

Horaires

Les horaires secondaires sont ici et les horaires primaires sont

Devoirs surveillés

Des informations concernant les devoirs surveillés figurent sur cette page

Catégories

Archives

elit. Praesent tristique leo sem, et,